Mais, Il y a une nuance assez marquée entre prospérer pour Dieu et prospérer pour nous ; une différence entre vivre pour glorifier Dieu par notre réussite et vivre pour que notre nom soit grand ; un grand fossé selon la pensée de Dieu, entre être riche pour Dieu et être riche pour soi. Peu de gens font difficilement cette nuance, certainement parce que leurs cœurs sont encore attachés au monde. Ils courent derrière la prospérité, la richesse, la gloire, la réussite sans avoir dans leur ligne de mire Dieu. La réussite devient une IDOLE dans leur vie, parce qu’elle finit par prendre la place de Dieu.

Se marier, construire sa maison, avoir une voiture, dominer dans un secteur d’activité, décrocher un gros contrat, avoir son jet privé, être aduler et connu de tous ; voilà ce qui poussent plusieurs à se lever tous les matins, à investir leur énergie ; et pour certains, à désobéir à Dieu. Quand on voit sous le soleil, des personnes tuer, tromper, voler, se corrompre, se compromettre pour gagner ce monde, il est évident que leur dieu n’est pas l’Eternel des armées… Marc 8:36 Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ?

There are currently no comments.